Robin McKelle à la Manufacture (Paris)

Du Jazz à la soul…
Lundi soir, je découvrais pour la 1ère fois la salle de la Manufacture dans le 20ème, plutôt sympa, en sous-sol, toute petite, mais dès les 1ères notes, j'étais rassuré sur l'acoustique. 
En fait, il y a quelques années j'avais découvert Robin Mc Kelle en big band au New Morming. Et pour être franc, je n'avais pas été emballé plus que cela, mais j'ai toujours préféré les petites formations aussi… Bref, cette soirée était surtout un prétexte à retrouver un ami avec qui j'avais l'habitude d'aller écouter du jazz, il y a quelques années. L'occasion de pleurer sur nos sorts dans ce contexte politico-économique pesant et donc de se changer la tête.
Et la soirée fut belle, très belle même.

Déjà, moi qui n'avait pas trop suivi la carrière de la Diva, j'ai été bien surpris par ce virage soul. C'était la 2ème surprise de la soirée. Légèrement empruntée ou intimidée au départ, Robin McKelle a su communiquer et transmettre à la salle une pêche d'enfer ( bel échange avec le public sur "to love somebody").  Tout le public dansant et chantant. J'ai adoré certains morceaux comme la reprise de "walk on by", "I'm a fool to want you".
La belle a, je pense, aussi perdu quelques kilos et fait preuve d'une pêche que je ne lui soupçonnais pas. Respect.

Un dernier mot sur les excellents musiciens qui l'accompagnent (les Flytones). Une mention spéciale pour les cuivres et le guitariste, mais un groupe autonome qui joue une partition parfaitement huilée.
La chaleur estivale qui planait lundi soir à Paris, combinée à la bonne ambiance et au fait d'avoir dansé toute la soirée, nous ont fait ressortir trempés… comme les ados que nous avons été :)
Clairement une réussite.


http://www.amazon.fr/Soul-Flower-Robin-Mckelle-Flytones/dp/B006GTI9N4/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1351371299&sr=1-1

Libellés :