Ma journée au HiFi High End Show de Munich 2013


Cela faisait 3 ans que je n’avais pas remis les pieds à ce que je pense être le plus beau salon européen dédié à la hifi haut de gamme. Systématiquement, je me retrouvais embarqué dans un séminaire à l’étranger pour une de mes autres activités professionnelles. Bref cette année, tout concordait parfaitement pour que je puisse y passer un délicieux moment. Car contrairement à ce que l’on lit ou entend ci et là, il y a beaucoup de très bons matériels et j’ai été enchanté des nombreuses écoutes de la journée. 
Certaines provoquant surprises et étonnement, d’autres confirmant ma connaissance des marques et des écoutes précédentes… et enfin certaines renforçant ma déception et le moins que l'on puisse dire c'est le prix n'est pas un gage de qualité dans ce milieu. Mais globalement, c’est avec satisfaction que je pris l’avion du retour, frustré de ne pouvoir passer une journée supplémentaire pour profiter plus longuement de certaines écoutes, car je dois l’avouer, pour en faire le tour en une journée, il ne fallait pas trainer.

L’avantage, c’est que l’oreille s’éduque et qu’à force, il me faut peu de temps pour identifier les configs qui me plaisent. Bien entendu je suis loin d'avoir l'oreille absolue et n'y voyez pas de vérité absolue.
Je ne connais pas de salon européen, où l’on puisse écouter autant de systèmes de ce niveau, qui plus est des marques qui ne sont pas distribuées en France, des configurations au prix parfois indécents et même inconcevables pour certains clients. Certaines paires d’enceintes dépassant les 300 K€ sans compter les électroniques et le câblage !!!

En préambule, mes remerciements à JoSound qui avait eu la gentillesse de m’inviter à Munich et qui présentait en avant-première ses deux derniers modèles à base de transducteurs Voxativ. Et si les écoutes réalisées dans l’auditorium, il y a quelques semaines, avaient été très satisfaisantes, l’utilisation de ces haut-parleurs correspond encore davantage à mon esthétique sonore. Nous passons dans le haut rendement et gagnons en rapidité et en naturel. Depuis, j’ai lu sur plusieurs compte-rendus sur des sites étrangers que cette salle figurait dans les meilleures écoutes du salon et cela ne m’étonne pas. Vraiment pas.:)
Pour ceux qui le souhaite, je dispose toujours de Jo45 et de Cartouche 30 en écoute sur RDV.

Finalement, le seul point négatif aura été mon réveil à 4h30 pour attraper à Roissy sans doute le 1er avion de la journée pour Munich. Seulement 3h de sommeil et un départ comateux de la maison qui m’aura fait oublier mon appareil photo et contraint à utiliser l’iPhone. Pardon donc pour la qualité très médiocre de ces photos et ce résumé tronqué par une panne de batterie dès 15h00 !!! Quel amateur je suis :) mais ce n'est pas une raison pour aller pomper chez d'autres leurs photos.

A la vue des systèmes présentés, je pense sincèrement que le salon pourrait être rebaptisé le Munich Ultra HighEnd. Si la crise a crée une sinistrose à laquelle, il est difficile d’échapper, preuve est faite que les industriels ne manquent pas d’innovations et d’ambitions… Et qu’il reste une clientèle en Europe pour ces systèmes très haut de gamme.

Au rayon des bonnes surprises et des confirmations…

Les living Voice étaient associés 2 caissons
Mon second coup de cœur ira aux formidables enceintes Living Voice, situées quasiment en face de la salle Silbatone qui donnait dans la démesure. Mais mal placé dans la pièce, ce système aux qualités indéniables était trop directif à mon goût pour en profiter pleinement.
ma femme ne sait pas que ça existe :)
L’écoute de l’étendard de la marque anglaise Living Voice, m’aura laissé sans voix, pris par la magie du haut rendement et par chacun des morceaux. Un grand moment d’émotion. J’ai déjà pu écouter les colonnes de la marque lorsque Neil Clowes (NC audio) les distribuait en France, mais ce modèle « vitrine » est tout à fait exceptionnel. Vraiment pas facile de passer après cette salle, qui a un goût de reviens-y … Avec un tel système on pourrait y passer la journée et vivre la fin de sa vie en ermite.


Une écoute parmi les plus raffinées
Le côté raffiné et naturel de l’écoute Kaiser Speakers, m’aura également convaincu, sans parler de leur finition parfaite avec une vraie qualité de laque. A noter la présence de boomer sur le flac arrière à décoller des murs donc et l’utilisation de tweeter RAAL.
une restitution très impressionnante et une fabrication remarquable
J’ai également particulièrement apprécié le côté spectaculaire de la salle des Göbel High End avec un sub « colonne » qui regroupe pas moins de 16 boomers de 21cm qui ressemble fortement à l’écoute au grave d’un Biosonic.


 

Très belles écoutes des TAD, mais j’ai quand même préféré lorsqu’elles était drivées par les électroniques Constellation que je découvrais également.
 

Joseph Audio avec ses bibliothèques Pulsar auront été une belle surprise. Une première après la lecture de nombreux bancs d’essai US très élogieux. Pourtant drivé par un simple intégré Bel Canto.





Qui ne pense pas aux Nautilus en voyant les Vivid  ?  c'est le même géniteur
Au rayon des électroniques, mon cœur s’est emballé pour les californiens de Audio Power Labs avec leurs énormes bloc mono à base de tubes 833C proposant 200W en classe A en push-pull. 74 kg chaque pour 103 K€ de mémoire. Ils ont aussi un Bloc stéréo Single End. L’écoute des Vivid m’a semblé plus vivante que d’habitude avec un niveau de détail et de micro-informations très élevé.
Jamais vu ces tubes 833C auparavant, magnifique objet
Ambiance superbe dans cette salle et un écoute majestueuse











Je découvrais enfin pour la 1ère fois les électroniques suisses CH-Precision également sur des Vivid. Là aussi le portefeuille est sollicité, mais le rendu ne souffre d’aucune critique. Vraiment rien à envier à du DCS, Soulution… Pour info le couple drive D1 et convertisseur-preamp C1 seront bientôt en démo et en teste dans l'auditorium.


Je découvrais aussi Colotube (encore des suisses), très belle écoute, mais je suis resté sous le charme des électroniques Voxativ ( Inès ne sait pas faire que des HPs large bande) écoutées juste avant pendant près d’une heure avec le prototype d’une magnifique platine vinyle qui devrait être commercialisé prochainement.
En  écoute la pi et le modèle haut de gamme avec le dernier transducteur en fibre de bois, pream à tubes, bloc mono
Un système full EAR Yoshino pour faire chanter ces magnifiques Rockport
Toujours en tubes, j’ai succombé à l’écoute EAR Yoshino dans une petite salle ou s’alternait vinyle et CD avec la sortie du 1er combo de Tim Paravincini ( Drive CD/SACD et nouveau DACUTE 4 compatible DSD), un 868L en preamp et un pre phono 324 que j’aimerai bien tester un jour et 2 blocs 861 pour alimenter une paire de Rockport. Une écoute vraiment tube, analogique et vivante. Sans doute ma plus belle écoute de Rockport.

Situé non loin de là, un autre coup de cœur pour Reimyo comme à chaque fois. Pour moi l’un des tous meilleurs ensemble de lecture drive + DAC. Et dire que personne ne parlent des électroniques de cette marque japonaise fabuleuse.
Spectral audio et ses nouveaux blocs 400 associé à la source SDR4000 était plutôt concluant sur des Magico.

Bien aimé aussi les électroniques Orphéus sur les enceintes Estelon qui m’avait tant déçu à Paris. Moi qui ne suis pas fan des HP céramique, là l’association était très bonne.

 









Un petit mot sur une initiative française Trinnov qui présentait son Optimiser re-customisé en préampli-convertisseur avec son célèbre système de correction acoustique active. Sans doute là aussi une des meilleure écoute de Focal drivées par les étonnantes électroniques allemandes AVM que j’ai découvert en mai lors des journées privées Jo Sound.


Enfin au rayon du numérique les amplificateurs mono Nola Nola (classe D) m’auront fait grande impression sur les immenses colonnes Lansche Audio. Le designer n’est autre que le père des module Hypex si j’ai bien compris. La marque propose également un préampli au design magnifique, source EMM Labs
Resolution Audio malheureusement en statique moi qui voulait découvrir l'intégré.
Mais c'est promis pour dans quelques temps





























Pour ceux qui sont allés à Munich ou qui ont eu la possibilité d'écouter ailleurs ces différentes marques, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou donner votre avis.

Libellés :