Cécile Mc Lorin Salvant : la nouvelle Voice

J'ai découvert sa voix sur un titre formidable dans le dernier Opus "Gouache" de Jacky Terrasson avec une reprise de John Lenon "Oh my Love". Un morceau magistrale ou la mélodie et a voix ne peuvent laisser indifférent. C'était fin 2012.


Comment dire, j'ai l'impression d'écouter une chanteuse d'une autre époque, pas un produit marketing d'une maison de disque ou l'initiative d'une jeune artiste cherchant à emboiter le pas ou prendre la suite de Diana Krall ou Norah Jones…
Bref, c'est très raffaichissant et perturbant à la fois avec un côté Abbey Lincoln, Billie Holliday et même Shirley Horn…
Sa technique est irréprochable, pour info, elle a été récompensée en 2010 du prix Thelonious-Monk du jazz vocal.


Bref, Woman Child, son second album (comment ai-je pu passer à côté du 1er ?), est remarquable en tout point tout comme le trio qui l'accompagne :  Aaron Diehl (p), Rodney Whitaker (b), Herlin Riley (d), James Chirillo (g, bjo)
Dans cet album où elle compose 2 morceaux et revisite certains thème (There's a lull in my life /Nat King Cole - What a little Monnlight can do / Billie Holliday) , elle est toujours juste dans son registre
J'ai adoré le seul morceau en français "Le front caché sur tes genoux"









Pour moi, la révélation de l'année !!! Une artiste est née.

son site internet : http://cecilemclorinsalvant.com/home

Libellés :