Diana Krall en concert privé RTL


Je rentre de Paris où je viens d'assister à un moment rare. Nadège, une amie, que je remercie encore, m'a invité à un concert privé à RTL. Peut-être une cinquantaine de personnes et la diva à 3m de moi. :)
Sisi, vous avez bien lu. Beaucoup mieux que mon précédent concert avec elle à L'Olympia qui doit remonter à 18/19 ans.  A l'époque ma femme qui venait d'accoucher avec un bébé qui ne faisait pas encore ses nuits s'était endormie en plein milieu, ce qui lui vaut encore quelques railleries de ma part aujourd'hui…

Alors oui, je n'ai pas fait de photos de cette soirée à la demande de la radio et par respect pour ceux qui me permettait d'assister à cette soirée très sympathique.
Cool comme son dernier album, essentiellement des ballades.
Ce qui me frappe, c'est que j'ai l'impression que la belle n'a pas veillie, je ne me suis pas renseigné sur son âge, mais mon physique d'aujourd'hui (comme celui de tendre et chère) a suivi la course du temps. Là, j'ai l'impression d'avoir une beauté de 25 ans devant moi.
Sa voix a toujours la même emprise sur moi. Une tonalité que j'apprécie particulièrement et passe toujours très bien dans les démos de matériel :).
Elle et Marc Knopfler ont à mon sens ce timbre de voix universel qui provoque résonance et émotion. Un mariage de la douceur et de la matière. Sa voix suave n'est jamais forcée.

Diana très bien accompagnée
La surprise pour moi est venue de la présence de son producteur qui l'a accompagné au piano sur la majorité des morceaux, lui laissant le rôle de chanteuse. David Foster himself. Drôle et rempli de charisme. Amusant, j'ai regardé un concert en BD de lui avec plein d'invités exceptionnels le week-end dernier. Et bien c'est le même !

Pour en revenir à son dernier album, certains ont polémiqué, "pas du jazz, molasson"… Les autres je m'en fiche pour rester correct. Je l'écoute depuis une semaine dans la voiture… et bien sur mon système repère et c'est un grand plaisir d'y retrouver des morceaux qui me rappellent les bons moments de mon adolescence.
Son interprétation me repose, me transporte dans les souvenirs et l'apaisement… Et ça, ça n'a pas de prix. Je préfère d'ailleurs cet album de reprises au précédent. Certes ma préférence reste à ses premiers opus. Mais franchement, c'est un album dont l'essentiel des morceaux vont aller droit dans ma playlist comme ces reprises de Desperado » des Eagles, « California Dreamin’ » des Mamas & The Papas, « Sorry Seems To Be The Hardest Word » d’Elton John , « I'm Not in Love » de 10cc…
J'ai particulièrement aimé le morceau que lui a écrit Paul McCartney « If I Take You Home Tonight » et « Feels Like Home » de Randy Newman qu'elle chante en duo sur l'album.

Le concert sera retransmis sur RTL bien sûr,
mais la nuit faisant son travail, j'ai oublié les dates. Pardon.
pour les autres, j'ai glané quelques vidéo sur Youtube de son dernier album. Bonne écoute.



Libellés :